Turku en Finlande : pour des vacances branchées !


Turku - Finlande Capitale européenne de la culture 2011Capitale européenne de la culture 2011, Turku, en Finlande est une destination à la mode. Alors on file découvrir cette ville riche et passionnante, le temps de quelques jours de vacances bien mérités…

A Turku, de nombreux événements artistiques et culturels ont en effet été organisés pour fêter le titre de capitale culturelle européenne.

Alors, que faire à Turku ?

1. Cultivez vous ! L’histoire du château de Turku remonte à 1280. C’est l’un des rares édifices médiévaux qui subsistent, la ville ayant été détruite par un incendie au 19e siècle. Ne manquez pas la visite du musée historique de Turku (Turku Historical Museum) au château, qui vous en apprendra plus sur l’histoire de la ville.

2. Rencontrez des trolls. Mais oui : baptisés Moumines, ces gentils trolls sont très appréciés des enfants, et ont peut les trouver au parc d’attractions Muumimaailma (« le monde des Moumines »), à 16 km de Turku.

3. Allez au sauna. Le sauna fait partie intégrante de la vie en Finlande: on en trouve environ un demi-million dans tout le pays, et presque tous les hôtels de Turku en possèdent un.

4. Assistez à l’un des événements organisés en 2011. Le pays a dépensé 50 millions d’euros pour faire de Turku une Capitale européenne de la culture 2011. Au total, 1.500 événements, pour la plupart gratuits, sont organisés avec la participation d’environ 15.000 artistes.

5. Visitez les îles. L’archipel de Turku (ou archipel finlandais) se compose de plus de 20.000 îles de la mer Baltique, reliées par des ponts, des ferrys et des taxis de mer. Il s’agirait du plus grand archipel au monde en nombre d’îles. Certaines sont désertes, d’autres proposent des spas ou encore des restaurants, et sont idéales pour faire de la randonnée ou du vélo.

6. Faites la fête ! Avec ses deux universités, il n’est pas surprenant que Turku possède une vie nocturne animée avec des bars et des boîtes de nuit ouverts jusqu’au petit matin.

Plus d’informations sur www.visitfinland.com et www.turku.fi